Objectif Métropoles de France

Les ZFE-m, un mal pour un bien ?

juin 2022

Les Zones à faibles émissions mobilité se mettent en place en ordre dispersé avant leur généralisation prévue dès 2025 dans toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants. Un énorme défi à relever pour les métropoles contraintes d’imposer des interdictions de circulation – pour une grande majorité des véhicules en circulation – au risque de renforcer les inégalités sociales, économiques et territoriales.

Article publié dans le n°14 d’Objectif Métropoles de France à lire ici : https://acrobat.adobe.com/link/review?uri=urn:aaid:scds:US:46b57c72-cf55-3eb9-aaaa-2617250cf48d

Présidentielles, le vote des grandes métropoles

juin 2022

Article publié dans le n°14 d’Objectif Métropoles de France à lire ici : https://acrobat.adobe.com/link/review?uri=urn:aaid:scds:US:5ee102ef-1187-3a60-9336-d6b982864904

Nos métropoles sont-elles (à taille) humaine(s)

mars 2022

Les Français semblent bouder les grandes villes. Et la crise sanitaire n’a fait qu’amplifier ce phénomène. Alors, les cités les plus denses sont-elles forcément moins « humaines » ? L’urbain métropolisé offre t-il les meilleures conditions pour habiter la France de demain  ? Quelques éléments de réponse avec Lyon, Nice et Strasbourg, trois métropoles qui se veulent à la bonne taille.

Article publié dans le n°13 d’Objectif Métropoles de France

octobre/novembre 2021

Capitale de la plus grande des régions françaises, Bordeaux s’est métamorphosée en métropole dynamique et attractive. Avec ses filières industrielles et technologiques de pointe, elle rayonne et la crise sanitaire ne l’a pas endormie. La métropole oriente sa stratégie vers une économie déconcentrée, plus sociale et plus solidaire, s’appuyant sur les moteurs de la transition. Elle mise sur une plus grande coopération avec les territoires voisins et sur un partenariat constructif avec la Région.

Articles publiés dans le hors-série Objectif Bordeaux Métropole de décembre 2021, à lire ici : https://documentcloud.adobe.com/link/review?uri=urn:aaid:scds:US:f4a9dc44-d74c-422a-b5ca-64ab29b1a750

C’est une orientation forte dans le projet de transition porté par la nouvelle équipe d’Alain Anziani. En quête de « résilience » alimentaire, la métropole se préoccupe d’assurer la sécurité alimentaire de ses habitants et prône le développement d’une agriculture locale, nourricière et de qualité. Un objectif très ambitieux : en 2020, la production alimentaire de la métropole ne couvrait que 1,8 % des besoins !

Article publié dans le hors-série Objectif Bordeaux Métropole de décembre 2021 , à lire ici : https://documentcloud.adobe.com/link/review?uri=urn:aaid:scds:US:77d875be-514b-4457-84bf-b619ffdc7f90